Nemzetközi arany minősítésú szolgáltató

L’histoire de Budapesti Központi Szennyvíztisztító Telep/l’Usine Centrale d’Assainissement d’Eaux Usées de Budapest

Budapesti Központi Szennyvíztisztító Telep (BKSZTT) était réalisé comme l’investissement de la plus grande envergure du projet ÉlőDuna/le DanubeVivant.

Le projet ÉlőDuna/Le DanubeVivant était le plus important investissement en Europe Centrale réalisé entre les années 2004 et 2010. Le projet comportait la mise en œuvre de l’Usine d’Assainissement Budapesti Központi Szennyvíztisztító Telep, de réaliser l’investissement de l’extension de capacité de trois stations de levage (à Ferencváros, Albertfalva, et Kelenföld), la construction à Buda sur le long du Danube le collecteur principal et, la construction des conduits de canalisation conduisant les eaux d’égouts à l’usine d’assainissement courant sous le lit du Danube, la mise en œuvre de la barrière anti-inondation protégeant l’usine et d’une voie d’accès.

Avant de commencer l’exploitation de l’usine BKSZTT, les eaux d’égouts de Budapest étaient assainies en 50% seulement. Il a résulté un tel niveau de pollution des eaux à ce que la capacité d'auto-nettoyage du Danube était insuffisante; ce qui a menacé du danger de l’extinction de plusieurs espèces de poissons indigènes du fleuve. Grâce au fonctionnement de l'usine à nos jours le taux de 50% a augmenté jusqu’à 95%, et suivant le développement du réseau d'assainissement de Budapest, pendant les années à venir il va accroître jusqu’à 100%.

Le financement du projet BKSZTT de 249 millions d’Euros en 65% est fait à partir du Fonds de Cohésion de l'Union Européenne, en 20% par l’État Hongrois et en 15% à la participation de la Municipalité de la Capitale.

Le mise en œuvre était faite par Csepel 2005 FH Konzorcium, créé pour cette fin.

Par la construction de l’Usine Centrale d’Assainissement d’Eaux de Budapest établi dans l’Île de Csepel fut réalisé l’un des plus modernes établissements sur le continent qui, après un an d’exploitation d’essai, le 1er août 2010 a commencé son exploitation industrielle. L’usine était exploitée par BKSZTT; une entreprise dont les propriétaires étaient en 50,2% la Municipalité de Budapest la Capitale et Csepel 2005 FH Konzorcium avec une participation de 49,8% dans la première année.

Le 25 novembre 2011 un accord fut signé avec Csepel FH 2005 Konzorcium détenant la propriété minoritaire de 49,8 % de BKSZT Kft. de l’achat de sa part sociale, d’après quoi sa part de propriété a été acquise par BVK Holding Zrt., détenu en 100% par la Municipalité Métropolitaine. Le propriétaire majoritaire de 50,2% est resté la Municipalité Métropolitaine.

L’Assemblée générale de la Municipalité Métropolitaine a cédé le droit exclusif d’exploitation de BKSZTT à Fővárosi Vízművek Zrt. à partir du 01.06.2013, par sa résolution adoptée le 22 février 2013.
En mai 2013, à l’accord du propriétaire majoritaire, la Municipalité Métropolitaine, Fővárosi Vízművek Zrt. a racheté la propriété minoritaire de 49,8% de BVK Holding Zrt. et, ensuite, en août 2013, la propriété majoritaire de 50,2% de la Municipalité Métropolitaine. L’exploitant précédent, BKSZTT Kft. a fusionné avec Fővárosi Vízművek Zrt.

Les eaux d’égouts collectées parviennent à l’Usine central d’assainissement passant par deux paires de canaux conduits au-dessous du lit du Danube.

L’usine d’assainissement d’une capacité hydraulique à temps sec de 350 000 m3/jour assainit des eaux d’égouts de 250 000 m3/jour en moyen, ce qui est conforme à la quantité d’eaux d’égouts produites par 1 300 000 personnes.

Par suite du projet, une usine entièrement close (couverte d’un toit) fut établie nécessitant l’application des solutions techniques complètement uniques. Grâce à l’air d’une usine couverte, l’usine est rendue „encore plus verte” car, sur le toit du bâtiment comportant la technologie d’assainissement biologique une végétation est aussi implantée.

La capacité planifiée d’électricité produite à partir de biogaz était approximativement de 50% du besoin en énergie électrique total, ce qui, à la suite d'une innovation continue, des innovations technologiques et des améliorations, a atteint en 2016 de 62,1% en moyenne annuelle.

L’exploitation de l’usine d’assainissement d’eaux d’égouts est assurée par une équipe de 70 employés qualifiés. Leur travail est assisté par un laboratoire des eaux d’égouts avec un personnel de 9 employés.

La boue stabilisée et désinfectée produite à l’usine d’assainissement d’eaux d’égouts est transportée sur les voies publiques à plusieurs sites à des fins de remise en état.

En décembre 2013 fut construit au sein de l’usine BKSZTT le niveau dit d’assainissement N° III. Grâce à l’investissement, l’usine est devenu capable non seulement à l’élimination accrue de la nutrition que, en mettant en l’œuvre, restera conforme aux attentes devenant de plus en plus rigoureuses à l’Union Européenne, mais aussi il y a eu le moyen à  gérer d'une manière flexible la quantité fluctuante des eaux d’égouts affluentes.

Pendant que l’usine était exploitée par Fővárosi Vízművek Zrt., plusieurs d’autres projets de développement ont été réalisés  pour améliorer l’efficacité énergétique, par exemple, en 2013 un système d’alimentation hydraulique de réseau aux capteurs solaires a été établi et en 2015 une microcentrale hydro-électrique a été insérée dans le flux d’eau assainie d’écoulement.

La technologie de pointe de l’usine et son efficacité extraordinaire d’assainissement attirent beaucoup de visiteurs professionnels d’année en année. Parmi d’autres, M. Tegegnework Gettu, le Secrétaire général adjoint de l’ONU a parlé élogieusement de l’usine après sa visitée dans le cadre du congrès mondial Budapest Water Summit organisé en novembre 2016 à Budapest.

Ce site Web utilise des cookies. En acceptant les cookies vous pouvez rendre la navigation plus confortable. Si vous continuez à utiliser le site Web vous consentirez à l’utilisation des cookies. Pour des informations plus amples consultez notre Déclaration sur la protection des données.

J’accepte